EXPEDITIONS DE 2 TREUILS DE 296 TONNES

France / Corée du Sud

Le projet

Deux  treuils (Gantry) ont rejoints la Corée du Sud en fin 2010 pour la conception d’une « Unité Flottante de production et de stockage » (navire destiné à l’extraction du Pétrole – FPSO : Floatting Production Storage and offloading).

Colisage296 tonnes unitaire
Dimensions15m00 x 8m11 x 7m50
Total poids en convoienviron 505 tonnes
(incluant remorque-conterpoids-3 tracteurs)

Le client final est le Groupe pétrolier Total possédant un pôle industriel chez Daewoo sur l’ile d’Okpo.

Sur cette île sont construits les FPSO.

Les treuils ont été fabriqués et assemblés par NFM au Creusot 71

Vidéo
La mise en place

Phase 1
Préalable au transport

Etape de construction d’un châssis de transport supportant le treuil et solidaire du treuil.

Le châssis doit prendre en compte les descentes de charges non uniformes et les distribuer sur l’étendue du support métallique ( voir doc). Il doit être adapté au transport routier, au transport par barge, au transport en cale par navire conventionnel maritime, au diverses manutentions et résister aux accélérations « G » lors des différents modes de transport.

Le châssis doit également prévoir des points d’arrimage sur tout son périmètre pour arrimer aux chaines et effectuer le soudage de stoppeurs.

FCI a participé pleinement, avec ses experts et en liaison étroite avec les bureaux d’étude du fournisseur et du destinataire, à l’élaboration du meilleur châssis possible pour ce type de produit et pour un transport combiné donné.

Phase 2
Nous faisons avec le transport routier une reconnaissance du parcours routier

Le Creusot – Chalons sur Saône environ 35 km
Lors du transport il faudra :

  • Enlever des panneaux de signalisation routière
  • Elaguer les arbres avec une équipe de tronçonneurs perchés sur le treuil
  • Stopper le convoi avant le passage d’une ligne à haute tension alimentant une usine de production d’Hydrogène. S’accorder sur un jour de fermeture de la ligne– Obtenir les accords EDF – RTE
  • Effectuer les relevages de fils au passage du convoi.
  • Renforcer un petit pont à la sortie de la zone industrielle du Creusot car passage du convoi dessus 505 tonnes. Renforcement à effectuer avec des vérins hydrauliques de 1000 tonnes de capacité. Passage de nuit. Stockage et gardiennage pendant le week-end.
  • Étude de la déformation du pont et de son tassement lors du passage du convoi.
  • Éviter 17 de ponts tout au long du parcours jusqu’au port de Chalon sur Saône car la hauteur du convoi hors tout environ 8m20 ne permet pas de passer en-dessous.
    demandons une étude globale et détaillé au transport routier pour le franchissement des routes et des ponts.

Phase 3
Stockage et manutention à Chalon sur Saône pour chargement sur barge

  • Prévoir le stockage du convoi sur une aire adéquate assez résistante au poids du convoi soit 505 tonnes (total contrepoids-camions-remorque-colis)
  • Approche du convoi sur l’aire de chargement
  • Étude du type de crochet / palonnier / élingues / manilles à utiliser (via nos experts et Fargamel)
  • Certification de l’équipement de levage
  • Manutention au portique d’Areva (1000 tonnes de capacité)
  • Chargement sur barge

Phase 4

Etude du type de barge à utiliser. Etude de la déformation de la barge sous le poids du treuil – étude d’un contrepoids équilibrant la barge – étude du tirant d’eau et du tirant d’air pour passer sous une dizaine de ponts à Lyon et tout au long du voyage sur le fleuve.

Les ponts les plus bas ont une hauteur libre de 6m et les plans en charge du colis sur la barge donnent un tirant d’air théorique de 5m40. Il fallait donc que la barge soit descendue à son maximum de tirant d’eau pour pouvoir passer sous les ponts. Nous devions être vigilants quant aux mouvements de crues possibles et soudains sur la Saône et le Rhône jusqu’à Fos.

Phase 5

Essai de manutentions en usine

Phase 6

  • Etude de la réception à Fos sur mer et du chargement depuis barge à navire
  • Palonnier – arrimage – soudage – équipe de manutention –
  • Le treuil a une unité de refroidissement qui doit être maintenu en activité lors du voyage en mer (environ 40 jours)
  • Intervention de technicien électriques du port pour l’alimentation du groupe de refroidissement.

Phase 7

Mise en place du plan de transport global en accord avec le fournisseur et notre client au tavers d’un planning serré et rigoureux.

Phase 8

  • Mise en place de toutes les autorisations (DRIR – RTE – EDF – TELECOM) –
  • Réservation des équipements routiers, remorques – tracteurs –
  • Réservation des moyens de renforcement de ponts , du cabinet d’étude et des tests de résistance du pont lors du passage du convoi.
  • Mise en place avec les équipes de polices des coupures de routes et évitement de pont
  • Reservation de l’équipe d’élagage
  • Reservation des aires de stockage, du portique de chargement à Chalon sur Saône
  • Reservation des équipes de manutentions
  • Reservation de la barge
  • Reservation du navire à Fos (affrété par nos soins en C/P)
Etape 1

Le treuil en usine et le départ du transport

Etape 2

 Renforcement des ponts par verins hydrauliques de capacité de 1000 tonnes

Etape 3

Transport route Le Creusot / Chalon sur Saone

Etape 4

Relevage des fils EDF / Telecom

Etape 5

Evitements et contournements des ponts pour se rendre au port fluvial

Etape 6

Embarquement du treuil dans la barge à Chalon sur Saône

Etape 7

Transport fluvial jusqu’à Fos sur Mer

Etape 8

Opérations d’embarquement du Treuil à Fos sur mer

Etape 9

A bord du navire qui part sur Okpo

Réalisation

Les transports des 2 colis depuis Le Creusot jusqu’à Okpo se sont déroulés normalement et selon le planning préétabli.

  • 24/09 chargement sur remorque
  • 24/09 sortie de la zone industrielle et renforcement du pont
  • 24-25/09 passage du pont renforcé durant la nuit – Puis stockage – Gardiennage.
  • 25-26/09 stockage-gardiennage
  • 27-28-29/09 transport sur Chalon sur Saône et évitement des 17 ponts
  • 28-29 mise en place de la barge et contrepoids
  • 29/09 opérations de chargement sur la barge
  • 29/09 opérations d’arrimage et ballastage
  • 30/09 départ de la barge de Chalons sur Saône
  • 30/09 au 04/10 navigations de la barge Corinthe sur la Saône et le Rhône et passage des ponts (dont pont Bonaparte 6m10 et Kitchener 6m00) le tirant d’air de la barge avec le colis étant de 5m40
  • 04/10 la barge Corinthe en attente à Fos
  • 05/10 la barge se mets à couple du navire Mv Paula
  • 05/10 transbordement et chargement du navire
  • 05-06/10 mise en cale – arrimage – soudage de stoppeurs – alimentation du groupe de refroidissement- établissement des documents de transports.
  • 06/10 départ du navire Paula sur Okpo
  • 15/11 arrivé à Okpo
  • 15-16/11 déchargement sur le site industriel de Daewoo